Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

lpoEntretien avec…Patrick DUHAMEL, délégué départemental de la LPO

Qu’est-ce que la LPO et comment s’est-elle constitué dans le Loiret ?

La LPO est une association nationale située à Rochefort qui compte 43200 adhérents en France. Dans le Loiret, notre groupe s’est officialisé en juillet 2005 avec 288 adhérents et nous sommes à ce jour 332. Je suis à l’origine de ce groupe qui s’investit bénévolement dans la réalisation d’actions
de protection des espèces en danger. Nous sommes des amoureux des oiseaux et de la nature. On a commencé notre action avec la chouette Chevêche, une espèce en déclin et
la pause de nichoirs. On protège également l’Hirondelle et l’Effraie des clochers (sorte de chouette). Nous obtenons de bons résultats.

Vous avez proposé récemment aux Caciens une sortie ornithologique en bord de Loire. Pourquoi avez-vous choisi Chécy et qu’avez-vous pu observer ?

C’était à l’occasion de la fête de la nature, une manifestation nationale. J’ai choisi Chécy en sachant que la municipalité était très proche de l’environnement et les Pâtures s’y prêtaient bien. Le site est intéressant, on a d’ailleurs rencontré une trentaine d’espèces. Un moment fort : la découverte
d’un oiseau migrateur : le Loriot. C’est un oiseau qui arrive d’Afrique au sud de l’Equateur et il a donc fait beaucoup de chemin pour arriver jusqu’à chez nous. Ce qui a également intéressé beaucoup de gens c’est lorsque l’on a observé le nourrissage de jeunes Pic-Epeiche dans un arbre creux. C’était l’occasion d’expliquer que les arbres creux sont nécessaires dans la nature pour que certains oiseaux puissent s’y nicher. Dans les Pâtures ce sont principalement des acacias. Les Pâtures sont riches en biodiversité, on a trouvé des orchidées sauvages.

 

Exposition de la LPO Loiret et son president M. Patrick DuQuels sont les oiseaux que l’on trouve principalement dans la zone naturelle située entre la Loire et le Canal ?

Il y a des espèces que l’on trouve facilement comme les mésanges : mésange bleue, charbonnière, huppée, à longue queue et la nonette. On peut aussi voir des rapaces : le faucon cresserelle, la buse, la bondrée apivore, c’est un oiseau qui se nourrit d’insectes indésirables à l’homme (guêpes, etc.). En
bords de Loire on rencontre aussi des oiseaux migrateur au printemps et en été, sterne pierregarin, sterne naine, chevalier aboyeur, petit gravelot, balbuzar pêcheur : c’est un pêcheur
de Loire et c’est spectaculaire à voir !

 

Pour terminer, quels sont vos projets pour Chécy ?

J’ai l’intention d’installer un nichoir à faucon cresserelle, un nichoir à hulotte et deux/trois nichoirs à grinpereaux des jardins, c’est un petit oiseau pas très connu, très fin et couleur écorce d’arbre. Les promeneurs pourront ainsi profiter de ces nichoirs pour observer les oiseaux. On va aussi recenser les insectes dans cette zone. Il y a d’ailleurs une colonie d’abeilles sauvages sur une butte de terre. Ce qui serait bien, c’est de constituer un groupe de personnes motivées pour travailler sur Chécy. Je suis associé au groupe de réflexion Chécy Poumon Vert.

 

D'après le site de la ville de Chécy http://www.checy.fr/ site officiel LPO http://www.lpo.fr/

Partager cette page

Repost 0

Contact & Galeries

contact@courenloire.fr

 

créations disponibles sur le blog sculpturesetcreationsdeloire

 

Galeries d'art virtuelles
Galerie Création link
Square des arts link
Le portail des sculpteurs sur bois
Wood Carving link

My Contemprary link
Articite.fr link
Objectif Expo link
Myart link